3 juin - 1er juillet  2017

Daniel Kremer

P.E. palimpseste existentiel

    

 

Né et vivant à Saint-Étienne, Daniel Kremer obtient une maîtrise d’arts plastiques avant de devenir enseignant en Arts Plastiques et Arts Appliqués. Son travail abstrait de strates, de recouvrements, d’effacements, et de préservations retranscrit la construction psychologique qui se fait en chacun de nous, jour après jour. Le palimpseste est à l’origine un parchemin manuscrit dont on a effacé le texte afin d’écrire un nouveau texte et dont l’état présent peut laisser supposer et apparaître des traces de versions antérieures. Ainsi qu’au sein de tout mécanisme psychologique dont les faits nouvellement mémorisés se substituent à ceux qui leur préexistaient dans la mémoire. 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque œuvre est voulue comme un « instantané » de ce processus, fixé à un moment donné, quand un certain équilibre psychique, et donc pictural, semble atteint. Une vie intérieure dont les éléments anciens et nouveaux sont à la fois figés et en évolution, pris dans un mouvement aléatoire et une combinaison-recombinaison incessante.

 

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.daniel-kremer.webnode.fr